Maneki Neko Signification

Le Maneki Neko -

L'INCROYABLE HISTOIRE DU MANEKI NEKO

de lecture - mots

Maneki Neko histoire

L'origine du Maneki Neko est le reflet de la popularité et de l'importance que le chat a joué dans l'histoire du Japon. Nous vous invitons d'ailleurs à découvrir notre Tirelire Décorative Maneki Neko ! Un objet décoratif en céramique faisant honneur au pays du soleil levant.

Tirelire Maneki Neko  

"Au sixième siècle au Japon, l'empereur a fait de son chat un noble. A cette époque, il y avait une forte association entre la noblesse et le chat, dit le Dr. Roger Tabor, biologiste des chats et auteur de L'ascension du chat et 100 façons de comprendre votre chat". 

La personne moyenne au Japon ne possédait pas de chats. "Les nobles avaient leurs chats en laisse pendant la période Heian," continua le Dr Tabor. Les chats étaient gardés dans les palais des nobles à cette époque et n'avaient pas le droit de courir librement.

Japon Chat Porte Bonheur

" En 1603, le Shogun prit la relève au Japon et une partie de ce qu'il fit fut de retirer les symboles de l'aristocratie tels que le chat. Seuls les aristocrates pouvaient avoir des chats devant eux ", a déclaré le Dr Tabor. Après cette époque, les chats devinrent accessibles au grand public.

" À peu près à la même époque, en 1602, un désastre frappa l'économie japonaise, qui s'était construite autour de l'aristocratie qui avait un énorme appétit pour les robes de soie. Les robes en soie étaient fabriquées par le ver à soie qui avait été frappé par une épidémie de rats et un décret impérial prévoyait donc que tous les chats devaient être libérés ", a déclaré le Dr Tabor.

La mission des chats étaient de chasser et tuer les rats pour sauver les vers à soie qui étaient si importants pour l'économie japonaise.

Vous l'aurez donc compris ce petit chat mignon est devenu un porte-bonheur japonais extrêmement populaire.

Maneki Neko Japon  

Aujourd'hui, les chats sont des animaux de compagnie extrêmement populaires non seulement au Japon, mais aussi dans le monde entier et à travers le temps. Rien ne le démontre mieux que lorsque le chat fait partie de la culture, de l'histoire et de la mythologie d'un pays. 

Souvent vu dans les magasins, les entreprises et les restaurants asiatiques, en particulier à la réception ou à la caisse, le Maneki Neko est un chat porte bonheur très populaire. On dit de cette figure féline qu'elle attire la fortune et la chance

Il tient généralement une grosse pièce dorée ou un lingot d'or dans sa patte droite tout en invitant à entrer dans l'établissement le client de la patte gauche. Il a plusieurs noms : Maneki Neko, le Chat Chanceux, le Chat qui appelle l'argent, le Chat qui fait signe, le Chat d'Argent, le Chat de la Fortune.

Vous constaterez que le Maneki Neko existe en plusieurs couleurs. Le chat blanc reste la couleur dominante, elle représente l'énergie positive, le chat en or représente la fortune, le chat noir représente la protection, le chat vert représente la santé et le chat rose représente l'amour.

Le Maneki Neko dispose d'un foulard, d'une écharpe ou même d'un collier autour du cou. Ces décorations sont en hommage aux chats des familles riches pendant l'ère Edo. En effets, ces familles aimaient embellir leur animal de compagnie avec des accessoires.

Si vous aussi vous êtes un passionné de la culture asiatique et plus particulièrement de la culture japonaise nous vous invitons à découvrir Au cœur du Japon. Dégustez un délicieux thé traditionnel Japonais dans une théière authentique !

Légendes

Le Maneki Neko est le sujet de nombreuses légendes. En voici trois parmi les plus populaires, qui expliquent les origines du chat : 

Légende Chat Japonais

Le chat de temple

Cette histoire raconte qu'un riche seigneur féodal s'abritait sous un arbre près du temple Gotoku-ji (dans l'Ouest de Tokyo) pendant un orage. Le seigneur a vu le chat du prêtre du temple lui faire signe et l'a suivi ; un moment plus tard, l'arbre a été frappé par la foudre.

L'homme riche se lia d'amitié avec le pauvre prêtre et le temple devint prospère. Quand le chat mourut, le premier Maneki Neko fut fait en son honneur. 

Le courtisan

Une courtisane nommée Usugumo, vivant à Yoshiwara, dans l'Est de Tokyo, gardait un chat, qu'elle aimait beaucoup. Une nuit, le chat a commencé à tirer sur son kimono. Quoi qu'elle fasse, le chat persista.

Le propriétaire de la maison close a vu cela et, croyant que le chat était ensorcelé, lui a coupé la tête. La tête du chat s'est alors envolée vers le plafond où elle a tué un serpent, prêt à tout moment à frapper.

Usugumo fut dévastée par la mort de son compagnon. Pour lui remonter le moral, un de ses clients lui fit cadeau d'un chat en bois qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Cette image de chat devint alors populaire sous le nom de Maneki Neko. 

La vieille femme

Une vieille femme vivant à Imado (Est de Tokyo) a été forcée de vendre son chat car elle était pauvre. Peu de temps après, le chat lui est apparu en rêve. Le chat lui dit de sculpter son image dans l'argile. Elle suivit les instructions et commença à vendre la statue peu de temps après. La statue devint très vite populaire, la vieille femme vivat dans la prospérité et la richesse.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.